INFOS SUPPLÉMENTAIRES

Aperçu

  • La participation politique en Suisse
  • Qu’est-ce qu’un parti ?
  • Les partis en Suisse
  • Organisations
  • Mouvements

La participation politique en Suisse 

Le monde est en constante mutation et de nombreuses personnes ont différentes idées sur la direction qu’il pourrait prendre. Il est généralement plus facile de changer le monde ensemble. C’est aussi le cas en politique. Les personnes possédant des opinions similaires travaillent donc ensemble. Différentes possibilités de participation en Suisse sont mises à la disposition des jeunes. Si tu veux découvrir quelle possibilité te correspond le mieux, consulte la boîte à outils de la démocratie. Les groupes de participation les plus courants sont les suivants :

  • Partis
  • Organisations
  • Mouvements

Qu’est-ce qu’un parti ? 

Lorsque plusieurs personnes ont la même opinion, par exemple sur la manière dont les écoles doivent être organisées en Suisse ou sur les règles qui doivent s’appliquer à l’économie, elles peuvent fonder ensemble une association. Comme cette association s’intéresse à des thèmes politiques, on appelle cette dernière un « parti ». Toute personne en Suisse peut fonder une association, et donc aussi un parti. S’il existe déjà un parti qui représente ses opinions, une personne peut y adhérer.

Un parti n’a pas pour seul but de permettre la rencontre de personnes ayant les mêmes opinions. La plupart du temps, les partis ont aussi d’autres fonctions :

  • Les partis recherchent parmi leurs membres des personnes qui sont susceptibles d’assumer une fonction politique au niveau communal, cantonal ou national. Il peut s’agir par exemple d’un mandat au sein du gouvernement, comme le Conseil fédéral, ou d’un parlement, comme le Conseil national. Les partis sont importants pour les élections en Suisse, car la plupart des candidates et candidats sont choisis par leur parti et soutenus dans leurs campagnes électorales. Pour se présenter aux élections, une personne ne doit cependant pas nécessairement appartenir à un parti.
  • Les partis participent au débat public sur les questions politiques. Ils contribuent ainsi à ce que toutes les opinions possibles sur un thème puissent être exprimées et à ce que les électrices et électeurs puissent former leur propre opinion. Les partis déposent régulièrement des initiatives ou lancent des référendums afin de mettre certains thème à l’ordre du jour politique.
  • Dans les parlements, les partis aident à former des fractions. Il s’agit de regroupements au-delà des partis, avec d’autres partis ou des individus aux opinions similaires, mais qui ne sont pas membres du parti.
  • Lorsque le gouvernement prend des décisions, les partis apportent leur aide pour pouvoir discuter de ces décisions de manière critique et faire face aux problèmes éventuels de ces décisions avec des solutions appropriées.

Les partis en Suisse 

En Suisse, il existe différents partis au niveau communal, cantonal et national. La plupart des partis au niveau national ont également un parti correspondant au niveau cantonal et communal.

National : les partis nationaux s’occupent en particulier des questions nationales et déterminent quelles personnes se présentent aux postes politiques au niveau national.

Cantonal : les partis cantonaux s’occupent avant tout des thèmes cantonaux. Ils déterminent les candidats aux fonctions politiques au niveau cantonal.

Communal : dans certaines communes ou villes, il existe des partis communaux ou municipaux. Ces derniers s’occupent des thèmes politiques de la commune ou de la ville et déterminent les candidats aux postes politiques de la commune ou de la ville.

En Suisse, les partis peuvent s’inscrire au registre des partis auprès de la Confédération. Toutefois, un parti n’est pas obligé de s’enregistrer. Il n’est donc pas possible de dire exactement combien de partis existent en Suisse. Nous présentons ici les sept partis représentés au Parlement national. Ces partis se distinguent les uns des autres par leur positionnement par rapport à l’État, à la société et à l’économie.

Les partis de gauche...

  • veulent que les différences sociales soient compensées par l’État (par exemple par l’assurance-maladie ou l’assurance-chômage) ;
  • s’engagent pour les intérêts des travailleuses et travailleurs ;
  • veulent que l’État intervienne dans l’économie (par exemple en contrôlant les prix) ;
  • souhaitent réduire la taille de l’armée et encouragent la coopération internationale.

Les partis de droite...

  • estiment que chacun-e est responsable d’elle-même / de lui-même et que l’État ne doit intervenir qu’en cas de nécessité ;
  • s’engagent pour les intérêts des employeuses et employeurs ;
  • ne veulent pas que l’État intervienne dans l’économie en contrôlant les prix ;
  • veulent renforcer l’armée et maintenir ainsi la défense de la Suisse.

Il existe encore d’autres thèmes sur lesquels les opinions des partis de gauche et de droite divergent. Ces thèmes concernant par exemple la protection de l’environnement ou les valeurs libérales, comme le mariage pour les couples de même sexe. Les partis politiques du centre se situent plutôt à gauche ou plutôt à droite, selon le thème. Vous pouvez voir ci-dessous quels partis sont plutôt à gauche et lesquels sont plutôt à droite. Cette répartition est appelé « spectre gauche-droite ».

Les plus grands partis politiques de Suisse

Le centre

Le centre est à la fois l’un des plus anciens et l’un des plus jeunes partis de Suisse. Comment cela se fait-il ? Le centre est un parti né à l’automne 2020 de la fusion du Parti démocrate-chrétien (PDC) et du Parti bourgeois-démocratique (PBD). Le PDC existe toutefois quant à lui depuis 1912. Le centre n’existait pas encore lors des élections nationales de 2019, mais 9,1 % des électeurs âgés de 18 à 24 ans ont voté pour des candidats du PDC ou du PBD.

En politique, le centre s’engage avant tout pour que :

  • toutes les personnes aient accès aux soins de santé en Suisse ;
  • l’économie soit stimulée en Suisse, par exemple que la famille et le travail soient mieux conciliés ou que la numérisation des entreprises soit soutenue ;
  • les assurances sociales aient suffisamment d’argent pour soutenir les personnes en Suisse.

Tu veux en savoir plus sur les jeunesses de partis du centre ? Tu trouveras toutes les informations sur les Jeunes du Centre ici.

PEV

Le Parti évangélique (PEV) a été fondé en 1919. Lors des dernières élections nationales de 2019, 2,3 % des électrices et électeurs âgés de 18 à 24 ans ont voté pour des candidat-e-s du PEV.

En politique, le PEV s’engage avant tout pour que :

  • l’Évangile (Nouveau Testament de la Bible) serve de base à une politique objective et humaine ;
  • l’économie soit équitable, par exemple que les entreprises offrent plus d’emplois aux personnes de plus de 50 ans à la recherche d’un emploi et que de telles entreprises soient également encouragées ;
  • la traite des êtres humains soit interdite et sévèrement punie.

Tu veux en savoir plus sur les jeunesses de partis du PEV ? Tu trouveras toutes les informations sur les jeunes PEV ici.

PLR

Le Parti radical-démocratique (PRD) a été fondé en 1894. Lors des dernières élections nationales de 2019, 12 % des électrices et électeurs âgés de 18 à 24 ans ont voté pour des candidat-e-s du PRD.

En politique, le PRD s’engage avant tout pour que :

·    chaque personne puisse prendre des décisions librement et de manière autonome ;

·    la solidarité en Suisse soit encouragée ;

·    les innovations et les progrès techniques soient soutenus.

Tu veux en savoir plus sur les jeunesses de partis du PRD ? Tu trouveras toutes les informations sur les Jeunes Libéraux-Radicaux ici.

PVL

Le Parti vert’libéral (PVL) a été fondé en Suisse en 2007. Lors des dernières élections nationales de 2019, 17 % des électrices et électeurs âgés de 18 à 24 ans ont voté pour des candidat-e-s du PVL.

En politique, le PVL s’engage avant tout pour que :

  • seules les énergies renouvelables soient utilisées ;
  • tous les êtres humains aient les mêmes droits, par exemple en garantissant l’égalité entre les sexes ;
  • il y ait moins de réglementations pour l’économie.

Tu veux en savoir plus sur les jeunesses de partis du PVL ? Tu trouveras toutes les informations sur les Jeunes vert’libéraux ici.

Les Verts

Le parti des Verts a été fondé en 1983. Lors des dernières élections nationales de 2019, 17,9 % des électrices et électeurs âgés de 18 à 24 ans ont voté pour des candidat-e-s des Verts.

En politique, les Verts s’engagent avant tout pour que :

  • l’environnement et le climat soient protégés, par exemple en consommant moins de ressources ;
  • il n’y ait plus de discrimination ;
  • l’économie soit plus respectueuse de l’environnement.

Tu veux en savoir plus sur les jeunesses de partis des Verts ? Tu trouveras toutes les informations sur les Jeunes Verts ici.

PS

Le Parti socialiste (PS) a été fondé en 1888, ce qui en fait le plus ancien parti de Suisse. Lors des dernières élections nationales de 2019, 15.8 % des électrices et électeurs âgés de 18 à 24 ans ont voté pour des candidat-e-s du PS.

En politique, le PS s’engage avant tout pour que :

  • l’économie devienne plus démocratique, par exemple en donnant plus de droits aux travailleuses et travailleurs ;
  • les personnes possédant des biens doivent contribuer davantage à l’intérêt général ;
  • la société devienne plus inclusive et juste.

Tu veux en savoir plus sur les jeunesses de partis du PS ? Tu trouveras toutes les informations sur les JS ici.

UDC

Le Parti suisse du peuple (UDC) a été fondé en 1936. Lors des dernières élections nationales de 2019, 20 % des électrices et électeurs âgés de 18 à 24 ans ont voté pour des candidat-e-s de l’UDC.

En politique, l’UDC s’engage avant tout pour que :

  • la Suisse soit libre et sûre, par exemple en protégeant mieux les gens contre la criminalité ;
  • la patrie soit préservée, par exemple en accordant une place importante à la culture suisse dans l’enseignement ;
  • la Suisse reste indépendante sur le plan international, par exemple en n’adhérant pas à l’UE.

Tu veux en savoir plus sur les jeunesses de partis de l’UDC ? Tu trouveras toutes les informations sur les jeunes UDC ici.

Quels partis ont été élus par la population totale en 2019?

Quels partis ont été élus par les jeunes de 18 à 24 ans en 2019 ?

Organisations

Une organisation peut être une association, une entreprise ou, par exemple, une alliance internationale comme les Nations unies (ONU) ou la Croix-Rouge internationale. Une organisation est composée d’un groupe de personnes qui partagent un objectif commun. Des bénévoles et / ou des salarié-e-s peuvent faire partie d’une organisation.

Il existe de nombreuses organisations qui traitent des questions politiques. Ces dernière tentent d’influencer les discussions au sein de la société et de la politique. Elles réagissent aux propositions de la politique et apportent leurs propres idées. Elles déposent parfois aussi des initiatives populaires ou lancent des référendums. Nous présentons à présent une sélection d’organisations qui s’engagent politiquement pour défendre leurs intérêts. Nous avons sélectionné des organisations qui comptent de nombreux membres et qui ont déjà eu un impact politique. Les organisations sélectionnées ici sont actives dans les domaines des droits de l’homme, de la sécurité, de la coopération internationale et de la protection de l’environnement. Il existe bien entendu de nombreuses autres organisations qui s’engagent politiquement ou qui l’ont fait par le passé.

Droits humains

Amnesty International

Amnesty International est la plus grande organisation mondiale de défense des droits de l’homme. Elle attire l’attention sur les violations des droits de l’homme et exige des améliorations. Elle s’engage également pour une meilleure éducation aux droits de l’homme. Tu trouveras toutes les informations sur Amnesty International ici.

Caritas Suisse

Avec d’autres organisations Caritas, Caritas Suisse s’engage dans le monde entier dans la lutte contre la pauvreté. Elle travaille sur différents thèmes comme la formation, la migration et le climat. Avec youngCaritas, elle a aussi son propre secteur de la jeunesse. Tu trouveras toutes les informations sur youngCaritas ici.

Sécurité et coopération internationale 

Mouvement européen Suisse

Le Mouvement européen Suisse s’engage pour que la Suisse rejoigne l’UE le plus rapidement possible. Il existe également une organisation de jeunesse, la young european swiss (yes). Tu trouveras toutes les informations sur yes ici.

Groupe pour une Suisse sans armée

Le Groupe pour une Suisse sans armée (GSsA) demande la suppression de l’armée. Parallèlement, il souhaite également stopper l’exportation de matériel de guerre et s’engage pour une résolution pacifique des conflits. Tu trouveras toutes les informations sur le GSsA ici.

Opération Libero

Opération Libero s’engage pour une société ouverte et juste. Elle demande en particulier un rapprochement avec l’UE et une meilleure égalité entre les sexes et les modes de vie. Tu trouveras toutes les informations sur Opération Libero ici.

Pro Suisse (anciennement ASIN : Action pour une Suisse indépendante et neutre

L’association Pro Suisse s’engage pour une Suisse indépendante et neutre. Elle s’oppose ainsi à l’adhésion à l’UE et à l’OTAN. Elle s’engage également pour la sécurité et l’armée suisse. Elle possède une organisation de jeunesse, JUNS (Junge für eine unabhängige und neutrale Schweiz, Jeunes pour une Suisse indépendante et neutre). Tu trouveras toutes les informations sur JUNS ici.

Protection de l’environnement 

Pro Natura

Pro Natura s’engage pour la nature en Suisse. Elle s’efforce d’une part de développer la protection de la nature par le biais de lois et de réserves naturelles en Suisse et de protéger les espèces menacées. D’autre part, elle souhaite amener la société à réfléchir davantage sur l’environnement par le biais de l’éducation à l’environnement. Tu trouveras toutes les informations sur Pro Natura ici.

WWF

Le WWF est l’une des plus grandes organisations environnementales au monde. Il s’engage de différentes manières pour la protection de l’environnement. Pour ce faire, le WWF mène des projets dans plus de 100 pays. Tu trouveras toutes les informations sur WWF ici.

La Suisse fait partie de toute une série d’organisations internationales, comme l’ONU, le Conseil de l’Europe, l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe ou l’Organisation internationale de la Francophonie. En outre, la Suisse accueille de nombreuses organisations et conférences internationales. Genève est un centre de coopération internationale d’importance mondiale et est également connue dans ce contexte sous le nom de « Genève internationale ».

Mouvements 

Les mouvements tentent d’attirer l’attention de la population sur leurs préoccupations et d’influencer la politique. La plupart du temps, ils tentent de résoudre un problème concret. Ils ont souvent recours pour ce faire à des actions ayant un impact sur le public, telles que des manifestations. Les mouvements ont une durée de vie plus courte que les organisations. Ils se créent plus rapidement lorsque des problèmes surviennent, mais se dissolvent également lorsqu’un problème perd de son importance. 

Les partis peuvent créer des mouvements ou participer à des mouvements. À l’inverse, il peut arriver qu’un mouvement donne naissance à un parti. Nous présentons ici quelques mouvements actuels en Suisse :

Grève féministe 

La grève féministe se compose de différents groupes. Ces derniers considèrent qu’il existe une inégalité de traitement entre les sexes en Suisse et s’engagent pour l’égalité des sexes. La grève féministe n’a pas de site Internet national.

Les Amis de la Constitution 

Les Amis de la Constitution ont été créés pendant la pandémie de Coronavirus. Ils s’engagent pour la défense de la Constitution suisse et de la démocratie directe. Tu trouveras toutes les informations sur les Amis de la Constitution ici.

Grève du Climat 

La Grève du Climat considère qu’il existe une crise climatique mondiale. Elle exige sa reconnaissance et que la Suisse prenne rapidement des mesures pour la limiter. Tu trouveras toutes les informations à ce sujet ici.