AVS 2125. septembre 2022

But: Avec les deux objets concernant l’assurance-vieillesse et survi- vants (AVS), la taxe sur la valeur ajoutée doit être augmentée. En même temps, l’âge de la retraite pour les femmes doit être aug- menté à 65 ans et le départ à la retraite doit être plus flexible.

AVS 21

Situation actuelle

En Suisse, la prévoyance vieillesse est divi- sée en trois piliers : la prévoyance vieillesse étatique, professionnelle et individuelle. L’AVS correspond au premier pilier, la prévoyance vieillesse étatique. Les travailleurs et travailleuses financent l’AVS des personnes retraitées. En outre, l’AVS perçoit de l’argent provenant de la taxe sur la valeur ajoutée. La taxe sur la valeur ajoutée (TVA) est une taxe que chaque personne paie directement, par exemple sur l’achat d’aliments.

À l’avenir, l’AVS aura davantage de dé- penses que de recettes. Premièrement, les personnes partant à la retraite sont plus nombreuses que celles commençant à travailler. Deuxièmement, les personnes vivent de plus en plus longtemps et reçoivent donc une rente plus longtemps. La Confédération prévoit qu’environ 18.5 milliards de francs manqueront au cours des dix prochaines années.

Avec le premier objet, le Parlement a décidé d’augmenter la taxe sur la valeur ajou- tée. Une modification de la Constitution est nécessaire à cet effet. Cette modifi- cation est soumise au référendum obligatoire. C’est pour cette raison que nous votons à présent à ce sujet.

Les dépenses de l’AVS correspondent aux rentes pour les personnes retraitées. Actuellement, l’âge de la retraite est de 64 ans pour les femmes et de 65 ans pour les hommes. Lorsqu’une personne souhaite prendre sa retraite avant l’âge officiel, elle peut le faire un ou deux ans plus tôt. Cette personne perçoit alors une rente plus faible.

Avec le deuxième objet, le Parlement a décidé de modifier la loi sur l’AVS. Avec cette modification, l’âge de la retraite des femmes sera harmonisé avec celui des hommes. L’âge de la retraite pour les femmes sera donc augmenté à 65 ans. En outre, le départ à la retraite sera plus flexible. Cette décision a fait l’objet d’une demande de référendum facultatif. C’est pour cette raison que nous votons à pré- sent sur ce sujet.

Qu’est-ce qui changerait?

Taxe sur la valeur ajoutée:

Si la modification de la Constitution est acceptée, les trois taux de la taxe sur la valeur ajoutée seront augmentés :

  • La taxe sur la valeur ajoutée normale augmentera de 7,7 à 8,1 %. Des écou- teurs d’une valeur de 100 francs coûte- ront par exemple 40 centimes de plus.
  • La taxe sur la valeur ajoutée réduite, par exemple pour les aliments et les médicaments, augmentera de 2,5 à 2,6 %. Des courses alimentaires d’une valeur de 100 francs coûteront ainsi 10 centimes de plus.
  • La TVA sur les prestations du secteur de l’hébergement augmentera de 3,7 à 3,8 %. Une nuit d’hôtel d’une valeur de 100 francs coûtera par exemple 10 centimes de plus.

Avec l’augmentation de la taxe sur la valeur ajoutée, la Confédération estime que l’AVS aura près de 12,4 milliards de plus de recettes au cours des dix prochaines années.

Âge de la retraite:

Si la modification de la loi est acceptée, l’âge de la retraite pour les femmes pas- sera de 64 à 65 ans.
L’âge de la retraite pour les femmes nées

  • en 1961 sera de 64 ans et trois mois ;
  • en 1962 sera de 64 ans et six mois ;
  • en 1963 sera de 64 ans et neuf mois ;
  • à partir de 1964 sera de 65 ans.

En guise de compensation, la rente des femmes nées entre 1961 et 1969 sera réduite moins fortement si elles prennent leur retraite anticipée. Si elles travaillent jusqu’à 65 ans, elles recevront un supplément de rente. Avec les modifications, les dépenses de l’AVS baisseront de 4,9 milliards au cours des dix prochaines années.

En outre, il sera possible à toutes et à tous de prendre sa retraite de manière flexible entre 63 et 70 ans. Pour les personnes qui prennent leur retraite plus tôt, il y aura une déduction, alors que pour les personnes qui prennent leur retraite plus tard, il y aura un supplément.

Arguments des partisan-e-s

  • Une réforme de l’AVS est urgemment nécessaire. Les mesures prévues garantissent une sécurité financière pour les dix prochaines années.
  • Les deux objets sont un compromis nécessaire impliquant davantage de recettes et moins de dépenses.
  • Les femmes sont mieux formées que par le passé, exercent pour la plupart une activité lucrative et vivent plus longtemps que les hommes. L’âge de la retraite doit donc être harmonisé.

Arguments des opposant-e-s

  • Les femmes sont les seules concernées par l’augmentation de l’âge de la retraite. Pourtant, leurs rentes sont déjà infé- rieures d’un tiers à celles des hommes.
  • Les mesures ne sont qu’une première étape. Bientôt, tout le monde devra travailler jusqu’à 67 ans.
  • Les perspectives sur le marché du travail sont mauvaises pour les personnes âgées. Elles sont donc souvent au chômage et dépendent financièrement de l’État. Les mesures aggravent ce problème.

PLUS SUR LE SUJET

Sur quoi dois-je voter ?

Les deux objets concernant l’AVS sont liés. Pour qu’ils entrent en vigueur, les deux objets doivent être acceptés tous les deux. Si seul un des deux objets est accepté et que l’autre est refusé, aucun des deux n’entrera en vigueur. Si les deux objets sont refusés, alors ils n’entreront pas en vigueur.

Si tu souhaites que les deux objets soient acceptés, vote oui aux deux objets.

Si tu souhaites que les deux objets soient refusés, vote non aux deux objets.

Dossier AVS

Tu as besoin de plus d’informations sur l’AVS et sur le fonctionnement de la prévoyance vieillesse en Suisse ? Tu trouveras toutes les informations complémentaires dans notre dossier AVS et les réponses aux questions les plus importantes dans notre ABC de la prévoyance vieillesse.

Tu as quand même encore des questions ? Alors pose-les nous à l’adresse suivante : info@easyvote.ch. Nous nous ferons un plaisir de répondre à toutes tes questions sur l’AVS 21 et le système politique de la Suisse 😊.