C'EST QUOI EASYVOTE?

easyvote - vulgarisation et neutralité

Le but de easyvote est celui de motiver les jeunes de 18 à 25 ans à s'intéressent à la politique et à en savoir suffisamment sur les questions et les processus politiques pour ne pas se sentir dépassés. Ainsi, les 18-25 ans se sentent habilités et motivés à voter. easyvote vise à obtenir le taux de participation le plus élevé possible parmi les jeunes entre 18 et 25 ans. easyvote renforce l'intérêt et l'engagement politiques en fournissant des informations sur les votations, les élections et les questions d'actualité politique. En outre, easyvote-school promeut la culture de la discussion. Grâce à cette contribution globale à l'éducation politique des jeunes adultes, easyvote réduit les charges excessives et augmente l'intérêt pour la politique. Les principales offres d'easyvote sont les brochures easyvote, les clips easyvote et la plateforme d'information politique easyvote.ch. Avec le projet easyvote-school, easyvote promeut également les compétences de base de l'éducation politique au niveau secondaire II et renforce les connaissances sur des sujets politiques spécifiques et les propositions de vote. Les offres easyvote sont produites avec la participation de 190 bénévoles. easyvote est un projet de la Fédération Suisse des Parlements des Jeunes (FSPJ).

Le modèle easyvote

  1. D'un côté, easyvote renforce l'intérêt politique et le devoir de citoyen. Cela est atteint en promouvant des discussions et en distribuant des informations concernant les votations, les élections et des sujets politiques concrets.
  2. De l'autre côté easyvote cherche à réduire le sentiment d'incompréhension, qui est souvent présent lors de votations et d'élections. Ceci est réalisé à l'aide d'informations simples et neutres au sujet des votations et des élections et au travers de formation politique.

Neutralité

easyvote est une organisation politiquement neutre. La neutralité est garantie pour toutes les offres d’easyvote. Lors de la production des brochures de votations et d’élections ainsi que des vidéos easyvote, un processus de production strict est mené afin de garantir la neutralité du contenu.La neutralité des brochures de votations et d’élections et des vidéos easyvote est une priorité absolue. Pour qu’easyvote garantisse cette neutralité, il existe différentes mesures :Tous les textes des brochures de votations et d’élections d’easyvote sont basés sur les informations officielles de votations et d’élections de la Confédération et des cantons.Les textes des brochures de votations et d’élections d’easyvote sont rédigés sur la base d’un processus de production clairement défini. Au cours de ce processus, le texte est vérifié par au moins huit personnes. Ainsi, un « principe des 16 yeux » s’applique. Ce principe garantit que l’opinion politique personnelle d’une personne ne puisse pas être introduite dans le texte.En outre, il existe des listes de critères clairement définies pour les différentes étapes du processus de production. Ces critères doivent être strictement respectés lors de la rédaction et du contrôle des textes.Les vidéos sont quant à elles créées sur la base de l’aide de vote. La neutralité est donc également garantie.Si vous souhaitez obtenir de plus amples informations, n’hésitez pas à nous contacter à tout moment.

Basé sur la recherche

easyvote souhaite encourager les jeunes à participer à la vie politique par des mesures ciblées et efficaces. Une analyse du groupe cible permet d’élaborer des mesures efficaces pour atteindre les objectifs. En collaboration avec l’Université de Berne et l’institut de recherche gfs.bern, easyvote a pu créer une base scientifique, sur laquelle se fondent les services et les mesures existantes. Pour les élections de 2015, l’analyse de campagne a été particulièrement décisive. Cette dernière se fonde sur l’analyse des groupes cibles menée avec gfs.bern.

Il est difficile de mesurer l’impact d’easyvote. D’une part, une comparaison à long terme avant / après devrait être réalisée. D’autre part, les variables tierces (par exemple, les objets de votations qui intéressent et mobilisent particulièrement les jeunes) ne pourraient dans ce cas pas non plus être exclues et seraient difficiles à contrôler. Dans le cas de nombreux modèles de mesure, le problème de l’auto-sélection se poserait également.

Une mesure concrète de l’impact est donc presque impossible. Une évaluation réalisée par l’Université de Berne fournit cependant des indices. Cette dernière arrive à la conclusion que les jeunes perçoivent easyvote comme plus compréhensible et plus attrayant que les documents de la Chancellerie fédérale, que la simplicité ne se fait pas au détriment de l’utilité et que les informations fournies par easyvote sont perçues comme crédibles et équilibrées. L’évaluation montre également que les vidéos easyvote en particulier sont bien accueillies non seulement par les jeunes, mais aussi par les groupes plus âgés.

Le processus de production: